Previous Page  40 / 44 Next Page
Information
Show Menu
Previous Page 40 / 44 Next Page
Page Background

40

Pour la partie aérienne de la clô-

ture de jardin ainsi que pour les po-

teaux qui ne sont pas directe-

ment en contact avec les terres,

par exemple lorsqu'ils sont ancrés

dans un socle en béton, les essen-

ces de la classe 4 ou 5 (pour con-

structions en bois à l'extérieur) et

de la classe de durabilité I, II ou

II peuvent s'utiliser. Les exem-

ples bien connus sont le padouk,

l'afrormosia, l'afzélia, le chêne

d'Europe, l'ipé et l'iroko. Pour les

poteaux en bois qui sont en con-

tact avec les terres, on conseille

plutôt l'azobé, le bilinga, l'itauba,

l'okan, le robinier et le tatajuba.

Les essences comme le sapin qui

sont naturellement peu durables

(qui appartiennent à la classe de

durabilité IV-V) peuvent s'utiliser

pour les clôtures lorsqu'ils sont

traités, par exemple à l'acétylène

(processus de modification qui

traite le bois profondément au

moyen d'une concentration éle-

vée de vinaigre), à la chaleur, ou

durabilisés selon le procédé A3

(usage extérieur sans contact avec

les terres) ou A4.1 (usage exté-

rieur en contact avec les terres). Si

anciennement la durabilisation se

faisait parfois à l'aide de métaux,

actuellement les produits de dura-

bilisation sont moins nocifs pour

l'environnement.

Les écrans tressés

Ces dernières années, les clôtures

en osier sont fort à la mode. Le

bois de saule présente l'avantage

d'être très souple et de ne pas cas-

ser facilement. Les branches du

saule sont généralement tressées

sur place sur une trame consti-

tuée, par exemple de bois de sapin

imprégné. On trouve aussi dans le

commerce des panneaux en osier

tressé prêts à mettre en œuvre. Les

brins d'osier non traités se main-

tiennent sans problèmes pendant

8 à 10 ans.

Treillis

Parmi les clôtures naturelles at-

trayantes, n'oublions pas de citer

les rouleaux constitués de lattes

de châtaignier fendues, posés ver-

ticalement ou horizontalement.

Les lattes verticales conviennent

mieux pour protéger les enfants

ou garder le chien à l'intérieur. A

l'horizontale, les lattes risquent de

servir d'échelle.

Le châtaignier est le bois indigène

le plus durable parce que le bois de

cœur contient beaucoup de tanins

(7 à 10% du poids sec). Il est réputé

ne pas être attrayant pour les bac-

téries, moisissures et insectes et ne

doit donc pas être traité. Le bois de

châtaignier non traité se maintient

au moins pendant 15 ans.

© BRICO

Du bois dans le jardin